Menu

Actualités Législatives

Toute l’actualité des législatives 2017

"Débattre Campagne" reçoit Me El Hadji Diouf, tête de liste de la "coalition Leeral", et désormais ex ami de Macky Sall, qui est quasi sûr de sa victoire pour les législatives...

 

Lire la suite

Rien ne va plus entre le chef de l’Etat M. Macky SALL et le célébrissime ami et avocat, Me El hadji DIOUF. Malgré les divergences de vues sur beaucoup de points, le leader du PTP a toujours clamé haut et fort son amitié avec le locataire de l’avenue Roume. Mais les hommes n’iront plus en vacances ensemble. En effet, le tonitruant avocat s'est adressé à lui en ces termes : « Macky SALL n’est plus mon ami. Je ne crois plus en lui. Tu m’as déçu. Tu as trahi ton peuple. Réveille toi avant qu’il ne soit trop tard! »

 

Lire la suite

La tête de liste de la coalition « Leeral » est l’invité de l’émission « Débattre Campagne » ce mardi sur « Dakaractu ».

Lire la suite

Interrogé sur la manifestation que Me Wade et la « Coalition gagnante » projettent de tenir cet après-midi à Dakar, il déclare : « Wade a raison. Le Conseil constitutionnel ne peut pas sauver la proposition de Macky Sall. Le code électoral est clair : on ne peut voter qu’avec une carte nationale d’identité et une carte d’électeur. Cette saisine n’a pas de sens! »

 

Lire la suite

En méga meeting à Tambacounda, Me El Hadj Diouf, leader de la coalition « Leeral » n’y est pas allé avec le dos de la cuillère pour dénoncer ce qu’il qualifie de laxisme dans les malheureux incidents survenus au stade Demba Diop.

Lire la suite

Me El Hadji Diouf a taclé sévèrement les revanchards (les anciens premiers ministres et anciens présidents investis) et les nostalgiques (les mêmes têtes assises à l’Assemblée Nationale qui ne sont là que pour le compte du président Macky Sall). Selon lui, le poste de député ne les intéresse pas. Son seul souhait est d’avoir la majorité pour pouvoir représenter le pays dignement a-t-il aussi déclaré. 

Lire la suite

A l'hémicycle, les débats se tiennent dans une atmosphère pour le moins tendue. A l'origine de cette nervosité des uns et des autres, la modification de l'article 78 du code électoral qui est soumise aux députés pour alléger le déroulement du scrutin du 30 juillet prochain. Durant son temps de parole, le député Me El Hadji Diouf a demandé le renvoi du texte à la commission des lois pour révision, car selon lui, une adoption de cette modification telle qu'elle est soumise aux élus pourrait entraîner le pays dans une stabilité post électorale. Il met les députés de la majorité devant leurs responsabilités.

Lire la suite

Les élections législatives vont se tenir à date échue selon Me El hadji Diouf. L'avocat estime qu'il n'y aura pas de report, encore moins de fraude, car tous les remparts sont érigés pour éviter tout bouleversement du calendrier électoral. Il s'exprimait lors de la célébration de la fête de Korité...

Lire la suite